Des élèves suisses à la rencontre de l'école du désert d'Ouadnagim

Dans les images, l'Ecole du désert d'Ouladnagim. Photo © V. Krebs
Dans les images, l'Ecole du désert d'Ouladnagim. Photo © V. Krebs
Viola Krebs & Christine Clerc, Spanish translation Tahona Santana Naranjo
02 janvier 2007

"J'ai décidé de faire partie du Groupe UNESCO, car je voulais participer à un projet comme bénévole où j'avais vraiment l'impression d'aider quelqu'un, de savoir pourquoi et de pouvoir faire mon possible pour y parvenir. Dans ce groupe, chacun(e) peut exprimer ses envies, ses impressions pour une idée qui est commune à tous : construire l'école, 'Oasis du désert'."
Lucie von der Weid, 17 ans, Suisse

 

Ouadnagim est une communauté Touareg de 1'500 personnes qui vit dans le Sahel au-delà de Tombouctou. Depuis 2003, ICVolontaires accompagne la tribu dans le cadre de ses activités du Programme CyberVolontaires. C'est ainsi que le site Internet www.shindouk.org a été créé.

Le puits et la nouvelle école du désert de la communauté se trouve à 120 km de Tombouctou. Jusqu'à ce jour, les enfants du désert n'étaient pas scolarisés, donc analphabètes.

Mais il y a maintenant une bonne nouvelle: la toute première rentrée scolaire de l'Ecole du désert a eu lieu le 15 octobre 2006! Un professeur à la retraite du lycée de Tombouctou a en effet décidé d'enseigner dans le désert. Il parle tamasheq et connaît bien les coutumes locales. Il s'installera au campement où la communauté met à sa disposition une tente et de la nourriture. Grâce à la générosité de Mirjam Brunner, une volontaire qui a enseigné cet été à Ouladnagim, la communauté pourra même lui verser un petit salaire de CFA 40'000 par mois.

Shindouk, le chef traditionnel de la communauté, a également pu trouver des crayons et des cahiers, offerts par un ami ghanéen, ainsi qu'un petit tableau noir. Avec les moyens du bord, l'instituteur va donc enseigner les bases de la lecture/écriture et des calculs élémentaires aux enfants.

Comme la communauté compte 50 à 60 enfants âgés de 5 à 15 ans, les efforts se poursuivent pour leur assurer - à tous dans la mesure du possible - un enseignement de base de qualité. La communauté a engagé des démarches pour obtenir la reconnaissance de l'Education Nationale, ce qui assurerait l'affectation d'un maître d'école et le paiement de son salaire, mais rien n'est sûr encore... 

Les élèves du Groupe UNESCO des Collèges Candolle et Calvin prépare différentes actions de récolte d'argent pour l'Ecole du désert d'Ouladnagim.

Rôle d'ICVolontaires: Une partie du travail d'ICVolontaires a été un travail d'information et de sensibilisation, pour aider la communauté à trouver de nouveaux partenaires. 

Dans le cadre de son Programme CyberVolontaires, ICVolontaires se charge des contacts entre les élèves du Mali et de Suisse.

©1998-2018 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis à jour: 2018-03-20 13:14 GMT|Notre politique|